Bastia « la baroque »

bastia palais des gouverneurs

A l’origine était Cardo… Bastia est en quelque sorte née de ce village, ou plutôt de sa « marine », Porto-Cardo. Les villages du Cap Corse, généralement « posés » sur les hauteurs pour se protéger des invasions, bénéficiaient d’une ouverture littorale leur permettant de pêcher et de commercer. Au XIVème siècle, les génois, maîtres des lieux, trouvèrent l’anse de Porto-Cardo stratégiquement intéressante pour échanger avec Gènes et décidèrent d’ériger une « bastiglia », une forteresse, pour la défendre (1380). Devenue la résidence officielle du gouverneur génois de l’île, ils y adjoignirent des remparts (1480) et un palais fut construit en 1530. La bastiglia a prospéré au point de devenir capitale de la Corse et, au fil des siècles, Bastia a pris le pas sur Cardo, devenu en 1844 un quartier de la ville.

Au cours du XIXème siècle, la ville connut une belle extension autour de son cœur historique : « Terra Nova »  ou quartier de la citadelle et « Terra Vecchia », le vieux port, sur le site de la marine originelle. Dans ces quartiers anciens réside l’âme de la cité… Rien de mieux qu’une balade au plus près de son passé prestigieux pour en percevoir toute la majesté ! Entre témoignages d’une vie révolue et points de vue magiques sur la ville, vous en sortirez certainement éblouis et émus…

Le patrimoine historique de Bastia

La citadelle est ancrée dans l’histoire de Bastia ! Ses rues charmantes et quelquefois mystérieuses, organisées comme un labyrinthe autour de maisons collées les unes aux autres surplombent le vieux port… Il y flotte comme un air d’Italie ! Au cœur de la citadelle, l’église Sainte-Marie (ancienne cathédrale de la fin du XVème siècle) et ses trois nefs richement ornementées dans un style baroque ; tout près, la chapelle Sainte-Croix, discrète en apparence mais étonnamment « rococo » à l’intérieur… L’oratoire présente une particularité, celle d’être construit en « terre vaticane », et recèle un véritable trésor, vénéré par les bastiais, un Christ noir miraculeux, trouvé en pleine mer par des pêcheurs en 1428 !

Autre attrait de la citadelle, l’ancien palais des Gouverneurs. Cet édifice remarquable abrite le Musée d’Art et d’Histoire de Bastia. La Corse y est présentée à travers les siècles mais aussi sous plusieurs axes : politique, social, économique, architectural. Du musée, on peut apprécier la vue sur la ville et son vieux port mais pas seulement… Le somptueux jardin suspendu au dernier étage dispense calme et sérénité !

Quitter la citadelle par le jardin Romieu, c’est d’abord se laisser aller au plaisir d’une promenade paisible et rafraîchissante sous des arbres centenaires, c’est aussi s’offrir une magnifique approche du vieux port et une arrivée de toute beauté sur les quais par l’escalier Romieu. 

Le Vieux-Port - là où tout a commencé – a certes perdu son importance économique des origines mais il a probablement gagné en attrait touristique ! Promenade au plus près des bateaux de pêche et de plaisance, pause café, déjeuner – ou mieux encore – dîner en terrasse autour de spécialités de la mer sont incontournables pour s’immerger dans l’ambiance de la cité ! Le Vieux-Port a aussi son bijou, l’église Saint-Jean-Baptiste, un monument de l’art baroque du XVIIème siècle !

 

Découvrir Bastia


www.la-corse.travel
la-corse.travel
Recherche en cours

Merci de patienter
Chargement…