Le plateau du Coscione

plateau coscione

Loin de ses plages paradisiaques et de l’agitation qu’il peut connaître, le Sud de la Corse recèle de bien d’autres merveilles. Direction l’intérieur des terres et plus précisément le plateau du Coscione, située à 1500 mètres d’altitude, abritant une faune et une flore d’exception. 
 

Comment se rendre au plateau du Coscione ? 


Depuis Porto-Vecchio, prendre la direction de Zonza (D368). Traversez le village de Zonza puis continuez sur la D420, direction le village de Quenza depuis lequel un panneau indique le plateau. Comptez environ ½ heure de route à partir de Quenza jusqu’au refuge de Bucchinera, point de départ de votre journée loisir !
Le plateau du Coscione invite à la détente pour petits et grands avec son cadre d’exception ainsi que ses vastes étendues planes. Ce plateau est d’ailleurs le point de départ de nombreuses randonnées qui sont, pour la plupart, faciles. 
Aujourd’hui, on se met au vert ! Randonnée, détente, pique-nique et baignade au programme ! Vous trouverez d’ailleurs, sur le plateau, plusieurs refuges prêts à vous accueillir le temps d’un repas ou même d’une nuit. Pourquoi ne pas vous accorder une pause au refuge « Maltaza » par exemple situé à 5 minutes à pied de la rivière !
 

Au cœur de la nature


Se promener sur le plateau du Coscione c’est s’immerger en pleine nature ! Vous croiserez, sans doute sur votre chemin, vaches, cochons sauvages et chevaux en totale liberté. L’environnement est dominé ici par la verdure, la pelouse épaisse est d’ailleurs marquée par les pozzines (pozzi = puits en corse) que vous ne pourrez pas louper. Les pozzines sont, en réalité, d’origine glaciaire. À la fin de l’ère glaciaire, des glaciers se situaient à la place des pozzines. La fonte a fait de ces glaciers des lacs. Le cumul de sédiments a fait disparaitre l’étendue des lacs laissant quelques « trous d’eau » sur l’étendue du terrain. Ce sont ainsi que les pozzines se sont formées. Elles sont d’ailleurs aujourd’hui sous la protection du Parc Naturel de Corse. 
À environnement exceptionnel, flore exceptionnelle ! L’aconit, plante endémique de Corse, parsème le plateau de sa couleur violette à la venue des beaux jours. Attention cependant, interdiction de la cueillir d’autant plus que celle-ci est toxique. Prudence donc !  
Laissez-vous également surprendre par les truites Macrostigma. Elles sont présentes dans tous les cours d’eau insulaires depuis des milliers d’années. Des analyses récentes ont d’ailleurs qualifié la truite Macrostigma de truite endémique Corse.

Alors, tenté par une balade au vert ?!


www.la-corse.travel
la-corse.travel
Recherche en cours

Merci de patienter
Chargement…