Côté terre : les villages de l'Ouest Corse

evisa

Villages de l'intérieur

Vous traverserez les petits villages d’Ota et d’Évisa, au cœur de la forêt. Vous aurez la possibilité d’effectuer de nombreuses balades.

Les gorges de la Spelunca, impressionnantes de profondeur, relient les deux villages. Plusieurs randonnées sont réalisables, mais un ancien sentier muletier vous fera découvrir facilement ces gorges vertigineuses et un panorama époustouflant. Clou de la balade, le pont génois de Zaglia, monument historique au creux de la nature, où vous pourrez profiter d’une baignade rafraîchissante. 

En vous promenant dans la forêt d’Aïtone, au-dessus d’Evisa, vous prendrez un bol d’air frais. Vous vous évaderez dans cette forêt magique de 4000 hectares, berceau des plus beaux pins laricci de Corse, mais aussi de nombreuses autres espèces d’arbres. Cascades et piscines naturelles vous attendent au cœur d’une végétation abondante. Vous y rencontrerez aussi bon nombre d’animaux, certains moins farouches que d’autres…

Allez explorer le hameau abandonné de Tasso en empruntant le sentier du Mare e Monti. Découvrez ce village fantôme, inhabité depuis 1935, anciennement à la croisée des chemins de commerce de la région.  

Vico est un village chaleureux à 15 minutes de la mer. Sur la commune, on trouve le Couvent Saint-François ; fondé en 1451, rebâti au XVIIème siècle, il est aujourd’hui toujours en activité, mais sert aussi de cadre à des manifestations culturelles diverses. A l’intérieur, on peut admirer un Christ en bois… il serait le plus ancien de l’île. La grande église de Vico abrite une douzaine de tableaux, dont quelques chefs-d’œuvre provenant de la collection du Cardinal Fesch.

Villages du bord de mer

Enfin, vous tomberez sous le charme de Cargèse, un joli village juste au-dessus de la mer, marqué par l’implantation d’une colonie grecque. La présence des grecs remonte au XVIIème siècle. Gênes leur avait alors accordé un territoire en Corse afin de leur permettre de fuir le joug ottoman : près de 800 grecs s’installèrent à Cargèse, anciennement Paomia. Petit à petit, ils modifièrent leur nom au profit de consonances plus italiennes, et les « akis » deviennent « acci ». Au fil du temps, après deux siècles d’histoire mouvementée, corses et grecs finirent par s’entendre et vécurent ensemble paisiblement… La particularité du village vient aussi de ses deux églises ; elles se font face et  surplombent la mer : l’une latine, datant de 1828, et l’autre grecque, achevée en 1872. Vous pourrez les visiter et vous asseoir à l’ombre d’un arbre bordant l’une des placettes afin d’admirer à la fois la vue et les églises. 

Pour finir, vous pourrez vous détendre sur la magnifique plage de Sagone et ses délicieux glaciers… 

 

Découvrir les villages de Porto et Piana


www.la-corse.travel
la-corse.travel
Recherche en cours

Merci de patienter
Chargement…