Le Catenacciu, expression d'une foi toujours vivace

sartène

Sur la place Porta se dresse l’imposante église Sainte-Marie, avec son clocher à trois étages coiffé d’une coupole, typique des églises corses. En y entrant, vous verrez une lourde chaîne, une croix et une statue articulée du Christ… ce sont les attributs du Catenacciu !

Si vous vous trouvez à Sartène lors du week-end de Pâques, ne manquez pas la procession du Vendredi Saint, le Catenacciu. Cette tradition religieuse représente la montée du Christ au calvaire, symbolisée par un chemin de croix à travers la ville. Deux jours avant la procession, le pénitent entre au couvent Saint-Côme et Damien afin de commencer à se recueillir, mais aussi pour protéger son anonymat. Le Vendredi Saint, les portes de l’église Sainte-Marie s’ouvrent à 21h : la procession peut commencer.

La procession

Le pénitent, dont seul le prêtre connaît l’identité, vêtu de rouge et cagoulé, porte sur ses épaules une croix de 37 kilos et traîne une chaîne de 17 kilos à la cheville. Il est aidé par un pénitent en blanc qui porte le pied de la croix. Ils sont suivis de 8 pénitents en noir portant le Christ. Une confrérie accompagne le cortège. Ils effectuent tous la procession pieds nus. A l’image du Christ, le pénitent rouge doit chuter trois fois. Une fois à terre, la confrérie, le prêtre et la foule entament des prières et des chants religieux.

Les paris vont bon train quant à l’identité du pénitent : la liste des candidats est considérablement longue et on peut attendre des années avant d’être choisi. On dit que c’est l’expiation de fautes lourdes, ou bien le remerciement d’une grâce ou la réalisation d’un vœu… Chaque année, la procession attire énormément de monde et les rues de Sartène, illuminées de bougies rouges, se transforment en lieu de foi et de piété.


Découvrir Sartène


www.la-corse.travel
la-corse.travel
Recherche en cours

Merci de patienter
Chargement…