Le sentier des douaniers, la Corse sauvage

sentier des douaniers corse

Pourquoi le sentier des douaniers ?


Rassurez-vous, aucun contrôle en vue ! Dans le cadre de la surveillance maritime des côtes, à l’époque, les douaniers partaient en équipe de 2 ou 3 pour parcourir à pied ces chemins ! C’est la loi du 31 décembre 1976 qui permet aux piétons d’accéder et de se promener le long du littoral. C’est à partir de cette servitude que le sentier des douaniers a vu le jour.

C’est le long de la côte extrême Nord du Cap Corse que s’étire le sentier des douaniers (ou sentier du littoral), de Macinaggio à Centuri en passant par Tollare et Barcaggio. Le sentier des douaniers est l’un des plus connus de l’île de Beauté après le GR20. Contrairement au GR20, le sentier des douaniers, lui, est facile et accessible à tous. Ce sentier est entièrement balisé et vous invite à découvrir faune et flore protégées ainsi que des monuments et paysages remarquables ! Comptez environ 8h pour effectuer le sentier dans son intégralité soit 26 kilomètres. Le sentier se divise en 3 portions principales : la portion Macinaggio-Barcaggio est réalisable en 3h ; Barcaggio-Tollare en 45 min; Tollare-Centuri en 4 h. Le parcours s’adapte en fonction de l’endurance de chacun, il vous est donc possible de découvrir ce sentier par tronçon.

Le premier tronçon du sentier a été ouvert en 1993. 5 ans après, l’intégralité du parcours était balisé et accessible. En saison estivale, le retour au point de départ est possible par bateau. Tout au long du parcours, vous retrouverez des « bornes » informatives sur les différents sites, la faune et la flore qui vous entourent. Vous rencontrerez au fil de votre marche des paysages très variés. A l’Ouest, un paysage très sauvage et rocheux et à l’Est un paysage fait de dunes, de plages et du maquis bas. Vous croiserez également sur votre chemin un phare religieux du XIème siècle, la chapelle romane Santa-Maria, des tours génoises mais aussi moulins et fours à chaux… Les tours génoises datent du XVIème siècle, elles ont été construites pour défendre l’île de toute invasion barbaresque.

Afin de préserver ce cadre naturel d’exception, une réglementation est à respecter : camping, bivouac, circulation de véhicules à moteurs, feux et dépôts d’ordures sont strictement interdits ! Un garde veille d’ailleurs au respect de cette réglementation.

 

Visiter Bastia


www.la-corse.travel
la-corse.travel
Recherche en cours

Merci de patienter
Chargement…