La vieille ville de Porto-Vecchio

ville porto-vecchio

Troisième ville de Corse, Porto-Vecchio ou « la cité du sel » se scinde en deux parties : sa marina regroupant de nombreux restaurants et cafés face au port et sa vieille ville témoignant de son passé historique. Immersion au cœur de la vieille dont la longue histoire se reflète dans ses monuments civils comme sacrés…


La citadelle

Fondée par les génois en 1539, il ne reste de la citadelle que des vestiges : cinq bastions dont le bastion de France (le plus important de la citadelle) ainsi que leurs échauguettes. Ne manquez pas également la porte génoise qui offre une vue splendide s’étendant du port aux marais salants. Autrefois, cette porte était la seule entrée possible dans la citadelle et permettait d’accéder directement au port. Vous prendrez également plaisir à flâner dans la ville haute entre ses montées en escalier et ses passages voûtés.


La place de la République

Au cœur de la vieille ville, demeure la Place de la République ombragée et animée par ses nombreuses terrasses de café où il fait bon de s’y poser. Vous pourrez d’ailleurs y admirer un arbre tropical, le « Bel Ombra », originaire de l’Amérique du Sud, qui avait été donné à la ville en 1901 et qui mesure aujourd’hui 10 mètres de diamètre !


L’église Saint-Jean-Baptiste

Au pied de la Place de la République, construite au XIXème siècle et inachevée faute de moyens à l’époque, se hisse l’église Saint-Jean-Baptiste de style baroque. Son clocher ainsi que son chevet dénotent quelque peu avec sa façade des plus classiques. Vous porterez plus d’intérêt à son intérieur et sa riche décoration : vitraux datant de 1960, Christ de procession du XVIème siècle, fresques créées entre 1962 et 1965 et restaurées en 2004, orgue des années 90 ou encore l’autel et le tabernacle en marbre de carrare datant du XIXème…
Face à elle, vous retrouverez la chapelle Sainte-Croix abritant le siège de la confrérie du même nom. Elle servait de maison des pauvres (« Casaccia » en corse) et de mairie au XVIIIème siècle. Celle-ci abrite de jolies œuvres telles que le tableau de Maria Regina datant du XVIIIème siècle ou encore une croix de Procession du XVIIème siècle.


La place Ettori

Cernée par d’anciennes constructions, la Place Ettori est une petite place où l’on s’y sent bien avec une ambiance singulière qui s’en échappe. Prenez le temps d’observer sur votre gauche : la vieille bâtisse au grand escalier était autrefois l’infirmerie des troupes génoises.


www.la-corse.travel
la-corse.travel
Recherche en cours

Merci de patienter
Chargement…