Les villages du Cap Corse

erbalunga

Le Cap Corse ou « l’île dans l’île » comme on le surnomme souvent… Sa montagne ancrée dans la grande bleue, ses villages perchés adossés à leurs marines, ses moulins à vent et ses vins réputés font du Cap Corse une microrégion aux atouts incontestables. Zoom sur les villages du Cap à ne pas manquer lors de votre prochaine halte sur l’île de Beauté…
 

Erbalunga

C’est au Nord de Bastia que démarre notre découverte des villages du Cap Corse et plus précisément à Erbalunga (commune de Brando). À moins de 10 kilomètres de Bastia, nous voilà propulsés dans un village typique du Cap : alternance de vieilles demeures de notables, maisons de pêcheurs et tour génoise en ruines donnent le ton. Sa tour génoise est classée Monument Historique depuis 1995. Le caractère atypique de ce village surnommé « le nid aux peintres »  a d’ailleurs inspiré grand nombre d’artistes durant les années 60. Si vous êtes passionnés de musique, ne manquez pas de prendre place au théâtre de verdure à l’occasion des Nuits du Piano ou du Festival de Musique d’Erbalunga qui réunit chaque été de nombreux artistes de la chanson française.
 

Sisco

Situé au Nord-Ouest d’Erbalunga, Sisco représente un ensemble de hameaux installés sur un territoire qui relie la vallée à sa marine. Lors de votre passage à Sisco, ne manquez pas, à deux pas de la marine le couvent fortifié Sainte Catherine, lieu abritant de nombreuses légendes... À l’est de la marine, vous découvrirez aussi la petite chapelle San Michele, ouvrage du XIème siècle à laquelle on accède après 15 minutes de marche. Après ces quelques efforts, vous prendrez bien le temps de vous allonger sur la plage de galets de Sisco et pourquoi pas même une petite baignade ?
 

Macinaggio

Un peu d’histoire : c’est ici que Pasquale Paoli, «U babbu di a Patria » (le père de Corse), a fait son grand retour en Corse en 1790 après 20 ans d’exil. 
Macinaggio est la marine de Rogliano, petit village de montagne. Depuis Macinaggio, vous pouvez rejoindre le village de Rogliano à pied par le « chemin de l’Impératrice » qui rend hommage à l’Impératrice Eugénie (épouse de napoléon III). 
Macinaggio est aussi le point de départ du célèbre « Sentier des douaniers » qui fait presque le tour complet du Cap (de Macinaggio à l’Est à Centuri à l’Ouest). Profitez aussi des plages et des petites criques secrètes de Macinaggio ! Reprenez des forces avec le poisson issu de la pêche du jour avant de reprendre la route ;-) 


Barcaggio

Pointe extrême du Cap Corse, Barcaggio est un port de pêche niché au creux d’une baie située non loin de l’embouchure du ruisseau Acqua Tignese.  Barcaggio c’est également une magnifique plage de sable fin qui offre un splendide panorama sur l’îlot de la Giraglia et la tour génoise d’Agnello. La tour génoise d’Agnello est d’ailleurs accessible au départ de la plage via le sentier des douaniers ! L’îlot schisteux de la Giraglia possède lui aussi sa tour génoise carrée édifiée en 1585 !
 

Centuri

Petit village de pêcheurs, Centuri est un passage obligatoire lors de votre découverte du Cap Corse. Au cœur du village : un coquet petit port de pêche, réputé pour sa fameuse pêche à  la langouste ! Tous les restaurants du village vous proposent d’ailleurs la dégustation des meilleures langoustes d’Europe paraît-il, à ne manquer sous aucun prétexte ! Centuri affiche aussi son caractère pittoresque à travers les façades colorées des vieilles bâtisses et ses toits en schiste. Ce sont aussi 3 moulins qui encadrent Centuri dont le célèbre Moulin Mattei qui a été restauré par Louis Napoléon Mattéi au début du XXème siècle. C’est d’ailleurs ce moulin qui représente le légendaire apéritif « Cap Corse ».  À vos appareils photos, le panorama sur la Méditerranée depuis le moulin Mattéi est juste exceptionnel ! 
 

Nonza

Après avoir suivi la route côtière, croisé de multiples villages et leurs marines, vous voici face à l’un des spectacles les plus attendus du Cap Corse : le village de Nonza caractérisé par son habitat regroupé. Sa tour génoise est suspendue à la falaise et surplombe la fameuse plage de galets noirs. Sa coloration est due aux résidus d’amiante issus de l’ancienne carrière située non loin de là, à Canari.  La tour génoise a été construite à la demande de Pascal Paoli en 1757. Avis aux gourmands : on vous recommande fortement le restaurant « A Sassa » installé sur le piton rocheux qui offre un panorama à couper le souffle sur la plage noire et… l’horizon à perte de vue. Le village de Nonza est également connu pour sa « fontaine aux Mamelles » situé sur la place du village. Liée au martyre de Sainte Julie, les seins de la jeune chrétienne auraient été jetés contre un rocher par ses bourreaux… Ce qui donna naissance à la fontaine. 
 

Patrimonio

Patrimonio, vin d’appellation d’origine contrôlée mais aussi et surtout un village à l’entrée du Cap Corse (côte Ouest). C’est autour de ce village, sur pas moins de 500 hectares, que sont produits quelques uns des meilleurs vins de Corse. C’est également à Patrimonio que se déroulent chaque année au mois de juillet les Nuits de la Guitare. Créé en 1990, ce festival a aujourd’hui une renommée mondiale et de grands guitaristes viennent de tous horizons pour y jouer. Vin, guitares… Mais aussi un patrimoine exceptionnel. Le village de Patrimonio abrite l’église Saint-Martin, elle date du XVIème siècle et c’est d’ailleurs ici qu’est célébrée la Saint Martin, patron des vignerons, chaque 11 novembre. Enfin, si vous voulez faire un bon dans le passé, direction le théâtre de verdure de Patrimonio où se tient une statue-menhir du VIIIème siècle avant J.C  « U Nativu ». 


Visiter Bastia


www.la-corse.travel
la-corse.travel
Recherche en cours

Merci de patienter
Chargement…