Découvrez la ville et ses falaises

ville bonifacio

L’histoire de Bonifacio remonte au IXème siècle, où elle aurait été fondée par Boniface II de Toscane qui lui donna son nom. Important port de commerce, elle eut histoire mouvementée, convoitée notamment par les pisans et les génois pour son emplacement stratégique, et qui furent tour à tour maîtres de la cité. La langue corse parlée à Bonifacio est un peu différente du corse parlé dans le reste de l’île : en effet, l’empreinte génoise y est beaucoup plus forte. D’ailleurs, les bonifaciens et les sardes, à quelques kilomètres de là, se comprennent plutôt bien !

Une promenade à Bonifacio: un endroit incomparable

Bonifacio est édifiée au sommet de hautes falaises blanches de calcaire dessinées par l’érosion et qui tombent à pic dans la mer. La ville est fortifiée ; le bastion de l’étendard est la partie la plus impressionnante des fortifications, et c’est le point le plus haut de la ville. Au belvédère de la Manichella, vous bénéficierez d’une vue imprenable sur la mer avec les bouches de Bonifacio, ainsi que sur les côtes sardes. Vous verrez aussi ce que l’on surnomme le « Grain de Sable », ce singulier rocher qui se dresse dans la mer à quelques dizaines de mètres des falaises.

Lors de votre balade dans les rues étroites de Bonifacio, vous aurez le loisir d’admirer ces vieilles bâtisses au charme à part, toutes en long avec leurs escaliers plutôt vertigineux ! Si vous levez les yeux, vous apercevrez également des petits aqueducs qui relient les maisons : ils avaient pour fonction de recueillir et d’acheminer l’eau de pluie vers la citerne en cas de siège.

Vous croiserez plusieurs églises au cours de votre promenade, la plus intéressante est certainement l’église Sainte Marie Majeure, le plus ancien édifice de la ville : elle date du XIIème siècle. Devant l’entrée, on trouve une place couverte avec des arcades ; c’est la loggia, lieu de rencontre et de décisions importantes au temps des génois. La citerne se trouve sous cette même place. A côté de l’église, la maison du Podestat, où vivait le représentant de Gênes. L’église Saint Dominique mérite également un coup d’œil, avec son clocher original composé de créneaux en son sommet.

Allez voir le curieux escalier du Roi d’Aragon : taillé directement dans la roche calcaire, il semble descendre directement dans la mer. Vu de la mer, on distingue un trait noir qui descend de la ville à flanc de falaise. Selon la légende, le Roi d’Aragon aurait fait creuser en une nuit les 187 marches durant le siège de 1420. Mais ce serait plus probablement les moines franciscains, sur une période plus longue, qui auraient construit l’escalier pour parvenir à une source d’eau potable présente dans une grotte en contrebas.

 

Découvrir Bonifacio

 


www.la-corse.travel
la-corse.travel
Recherche en cours

Merci de patienter
Chargement…